Actualités

Nouvelle acquisition : quel crédit immobilier choisir en 2020 ?

crédit immobilier

Première étape : réaliser le calcul de votre capacité d’emprunt immobilier

Avant toute chose, pour savoir quel crédit immobilier choisir en 2020, vous allez devoir réaliser le calcul de votre capacité d’emprunt immobilier.Ce calcul vous permettra de déterminer la somme que vous allez pouvoir demander à votre établissement de financement.

On considère communément que le montant maximum des mensualités de quelqu’un correspond à 33% de ses revenus. Si vous touchez 3 500 €, votre capacité d’emprunt théorique est donc de 1 155 € par mois. La somme que vous pourrez emprunter dépendra donc également de la durée de votre crédit.

Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, la capacité d’emprunt ne détermine pas tout dans l’attribution d’un crédit. Les banquiers disposent d’une certaine marge de manœuvre, réservée aux cas particuliers comme les gros salaires par exemple, qui peuvent se permettre de s’endetter davantage que leur capacité d’emprunt théorique ne leur permet, sans pour autant grever leur “reste-à-vivre’”.

La meilleure manière de constituer un dossier parfait et qui vous permette de bénéficier d’exceptions à certaines règles du crédit immobilier est de faire appel à un professionnel du crédit immobilier, à savoir : un courtier. Celui-ci pourra mettre toute son expertise et ses contacts à la disposition de votre projet.

Comment éviter de payer des frais de courtage ?

Vous craignez que vos frais de courtage n’alourdissent votre budget d’acquisition ? Ne vous inquiétez pas, aucun risque ! Voici deux informations qui vous rassureront sans aucun doute :

  1. Très souvent, les taux négociés par un courtier immobilier sont beaucoup plus intéressants que ceux que vous auriez trouvés par vous-même... à tel point que votre prêt incluant les frais de courtage se retrouve à vous coûter moins cher qu’un prêt simple !
  2. Vous n’êtes, en aucun cas, tenu de rémunérer votre courtier immobilier tant que vous n’avez pas signé votre crédit, et donc tant que vous n’êtes pas satisfait de l’emprunt qu’il vous a trouvé. Vous êtes donc assuré en tous points.

N’hésitez donc pas à démarcher plusieurs courtiers, afin de pouvoir comparer les offres d’emprunt négociées pour réaliser la meilleure transaction.

Quel type de crédit choisir ?

Si vous êtes perdu dans les différents types de crédits, retenez simplement que dans le cas d’une acquisition immobilière, trois types de prêts sont possibles. Il s’agit des suivants :

  • Le prêt amortissable : c’est le plus répandu, car le plus “simple”. Il vous permet de rembourser le capital et les intérêts petit à petit - souvent pour une durée de plus de dix ans.
  • Le prêt in fine : vous remboursez uniquement les intérêts durant le prêt, puis l’intégralité du capital en une fois à la fin. C’est un type de crédit avantageux fiscalement, mais qui n’est à envisager que si vous avez la certitude de pouvoir rembourser une telle somme en une fois.
  • Le prêt relais : il s’agit d’un prêt à court-terme, qui ne concerne que les personnes vendant un bien pour en acheter un nouveau. Ce prêt vient les aider à faire le pont entre les deux transactions. Cet article vous en explique le fonctionnement et les règles exactes.

Vous voilà donc prêt à choisir votre crédit immobilier. N’hésitez plus : contactez des courtiers, faites vos recherches, visitez différents biens… Et lancez-vous ! Un conseil néanmoins : même en cas de coup de cœur, n’omettez pas de demander les justificatifs de tous les diagnostics immobilier (amiante, plomb, nuisibles…) afin de ne pas avoir de mauvaise surprise.

Les autres diagnostics immobiliers

Cruise

Amiante

Cruise

Perf. énergie

Cruise

Termites

Cruise

Loi Carrez

Cruise

Loi Boutin

Cruise

Electricité

Cruise

Risques naturels

Cruise

Rénov. énergétique

Cruise

Bailleur ?

Cruise

Vendeur ?