Actualités

Les Français plaident pour une régulation des prix immobiliers par l'État

La hausse constante des prix sur le marché de l'immobilier en France n'a pas facilité l'accession au logement des ménages. Une opinion reflétée par le récent sondage d'Ipsos.


 


Le logement pèse de plus en plus dans le budget des ménages en France


 


D'après un récent sondage réalisé par Ipsos, plus de huit Français sur dix souhaitent une régulation par l'État des prix de vente dans l'immobilier. Ils seraient également 59 % parmi les personnes interrogées à demander une limitation de la hausse des loyers. Un résultat qui serait, selon les analystes du secteur, la conséquence de la hausse ininterrompue des loyers et du prix du mètre carré dans le marché hexagonal de l'immobilier, jusqu'à l'été dernier. Le logement devenant de plus en plus lourd pour les budgets des ménages déjà affaiblis par l'augmentation du coût de la vie.


 


Les Français veulent « une France de bien logés »


 


Par ailleurs, 87 % des Français sondés estiment qu'il faut davantage renforcer les systèmes de crédit immobilier, et notamment le prêt à taux zéro. En sachant qu'une autre priorité évoquée par les ménages concerne aussi l'encadrement et la régulation des terrains publics en vue de la construction de logements qui présenteront des prix plus abordables. Les personnes interrogées sont d'ailleurs 81 % à penser que l'un des objectifs politiques majeurs des prochaines années serait d'aller dans le sens d'une « France de bien logés ».


 


Des résultats qui concordent avec des décisions gouvernementales


 


Ainsi, les résultats du sondage confortent les mesures envisagées récemment par le gouvernement. Ce dernier ayant décidé de lutter contre les loyers abusifs pratiqués sur les biens immobiliers de petite surface, en d'autres termes ceux dont la superficie est inférieure à 13 mètres carrés. Dès le 1er janvier de l'année prochaine, une surtaxation touchera les revenus qui seront perçus par les propriétaires de micrologements loués à des prix trop élevés. Ce nouveau dispositif fiscal concernera d'ailleurs environ 50 000 contrats de location en France, dont la moitié serait des biens immobiliers parisiens.

Les autres diagnostics immobiliers

Cruise

Amiante

Cruise

Perf. énergie

Cruise

Termites

Cruise

Loi Carrez

Cruise

Loi Boutin

Cruise

Electricité

Cruise

Risques naturels

Cruise

Rénov. énergétique

Cruise

Bailleur ?

Cruise

Vendeur ?