Actualités

Rénovation des ascenseurs : la date limite de la deuxième tranche ne sera pas respectée

Alors que la deuxième tranche des travaux de remise à norme des ascenseurs prendra fin d'ici le mois de juillet, il reste encore plus d'une centaine d'appareils à rénover. La fédération des ascenseurs n'a pas caché son inquiétude face à cette situation.

 

Cécile Duflot va-t-elle reporter la date limite ?

L'échéance de la deuxième tranche des travaux de remise à norme des ascenseurs s'approche à grande vitesse, pourtant, les tâches qui attendent les professionnels du métier sont encore énormes. Il reste 115 000 appareils à restaurer d'ici le mois de juillet, soit 40 % des travaux. La Fédération des ascenseurs (FA), regroupant 110 sociétés opérant sur le secteur, n'a pas caché son inquiétude face à cette situation, affirmant que les cinq mois qui restent ne suffisent pas pour atteindre les objectifs de ladite deuxième tranche. L'Union sociale pour l'habitat ainsi que l'Union nationale des responsables de copropriété ont réclamé un report de la date limite, une opinion que la FA ne partage pas. La position du ministre du Logement Cécile Duflot ne sera connue qu'en mars.

 

Environ un ascenseur sur quatre en France est âgé de plus de 40 ans

Le parc français d'ascenseurs accueille 490 000 appareils dont près de la moitié sont âgés de plus de 25 ans tandis que près de 25 % sont vieux de plus de 40 ans. Une loi en date du 2 juillet 2003 contraint les copropriétaires dans l'Hexagone à réaliser des travaux de remise à norme. La première tranche qui s'achevait le 31 décembre 2010 s'est bien déroulée avec comme résultat une baisse considérable de 50 % des risques d'accident, souligne la FA. Les contrôles se portent notamment sur 17 points de sécurité : téléalarme, résistance mécanique des vitrages de portes palières, serrures sécurisées, précision d'arrêt de l'appareil, etc.

 

le secteur pâtit de la crise immobilière

En 2012, les ventes du secteur des ascenseurs sont ressorties en baisse de 5 %, à 2,5 milliards d'euros, plombées par la crise immobilière. En 2012, le nombre de nouvelles constructions a accusé une chute importante de 28 % par rapport à 2011. La FA reste très sceptique quant à l'avenir du marché des ascenseurs, s'attendant à un nouveau repli de 2,5 % des activités en 2013. L'essentiel des revenus provient de la maintenance, assurant 70 % du chiffre d'affaires. L'installation et l'export ne représentent, quant à eux, que 20 % et 10 %.

Les autres diagnostics immobiliers

Cruise

Amiante

Cruise

Perf. énergie

Cruise

Termites

Cruise

Loi Carrez

Cruise

Loi Boutin

Cruise

Electricité

Cruise

Risques naturels

Cruise

Rénov. énergétique

Cruise

Bailleur ?

Cruise

Vendeur ?