Actualités

La construction immobilière ralentit en 2012

Le secteur immobilier français est en berne, le rythme de construction est en net recul. Les promoteurs sont inquiets

Baisse de 18 % des mises en chantier en 2012

La crise immobilière gagne de plus en plus du terrain en France, touchant désormais les activités des promoteurs. Michel Mouillart, économiste du logement, affirme que le gouvernement est encore très loin de son objectif de construire jusqu'à 500 000 logements chaque année à l'horizon 2017. Le rythme de construction a ralenti depuis le début de l'année et les perspectives d'avenir du secteur s'annoncent moroses. Les nouvelles mises en chantier ne dépasseront probablement pas 315 000 logements sur l'ensemble de l'année 2012, soit une baisse de 18 % environ par rapport à l'année passée. Sur le trimestre mai-juillet, environ 115 730 biens ont été construits contre 129 620 au cours de la même période de l'année dernière correspondant ainsi à une chute importante de 12 % environ.

Les indicateurs du marché dans le rouge

Paradoxalement, l'annonce de la fin du dispositif Scellier prévu au mois de décembre n'a pas eu d'effet sur le comportement du marché immobilier. Pourtant, cette déclaration ministérielle est censée amortir le contrecoup de la crise selon les analyses des spécialistes. Le nombre de permis de construire s'est inscrit à la baisse de 2,5 % environ sur l'année au cours du dernier trimestre clos fin juillet d'après le ministère du Logement. Dans ce contexte morose, tous les indicateurs du marché de l'habitation français sont dans le rouge. Les ventes des biens neufs pâtissent de la diminution du nombre d'acquéreurs potentiels depuis le début de l'année, les banques durcissent les conditions d'octrois de crédits, etc. ainsi, les promoteurs sont découragés, expliquant partiellement le recul des mises en chantier au cours de ces derniers mois.

Flambée des prix des biens neufs

En France, l'offre de logements neufs ne couvre plus la demande. Les prix moyens des biens repartent donc de nouveau à la hausse. Au T2 de cette année, le mètre carré se vende à près de 3 190 euros contre 2,1 % de moins au T2 2011. D'après le rapport du ministère du Logement, les ventes ont accusé un recul important de 14 % au cours de la période après avoir subi une baisse de 12,2 % au T1. Le président de la FPI (fédération des promoteurs immobiliers), François Payelle, n'a pas manqué de citer les différents problèmes rencontrés par le secteur actuellement. Il a affirmé qu'environ 1 400 réservations à la vente ont été annulées au second trimestre de l'année, soit une hausse de 50 % comparativement à l'année passée.

Les autres diagnostics immobiliers

Cruise

Amiante

Cruise

Perf. énergie

Cruise

Termites

Cruise

Loi Carrez

Cruise

Loi Boutin

Cruise

Electricité

Cruise

Risques naturels

Cruise

Rénov. énergétique

Cruise

Bailleur ?

Cruise

Vendeur ?